Comment verser du vin sans en renverser, et autres astuces (indice : ce n’est pas dans le poignet)

Il existe un certain nombre d’astuces pour verser correctement une bouteille de vin, mais la plupart d’entre elles sont plus importantes pour un sommelier ou un serveur de vin professionnel que pour l’hôte d’un dîner à domicile. Cela dit, tout le monde peut bénéficier de ces quelques conseils pour prendre confiance et verser avec aplomb.

  • Ne versez pas trop. Un moyen facile de connaître la quantité correcte est de verser jusqu’à la partie la plus large du verre que vous avez sélectionné. Sur la plupart des verres, il s’agit de la marque de 12 cl, le volume idéal de vin pour un repas, et donc pour des accords mets vins réussis.
  • Laissez le verre à vin sur la table ; il n’est pas nécessaire de l’amener à la hauteur de la bouteille. De toute façon, il est fort probable que votre ami ou votre tante Marge tende le verre de plus en plus haut, ce qui nous amène à…
  • Essayez d’éviter de toucher le bord du verre avec la bouteille. Le bord du verre à vin est la partie la plus délicate et il peut s’ébrécher, surtout si vous avez déjà bu un verre ou deux et que vous vous resservez avec gourmandise. De plus, vous ne savez pas où la bouteille est passée ni qui l’a touchée.
  • Tenez la bouteille de vin d’une main sur le corps, et non par le goulot. Si vous voulez être chic, et que la bouteille en a un, vous pouvez insérer votre pouce dans le goulot au cul de la bouteille et la tenir avec vos doigts. Dans l’autre main, gardez une serviette à portée de main car…
  • Lorsque vous avez fini de verser, inclinez la bouteille vers le haut et – même si votre rotation du poignet est très douce, une goutte est toujours possible – utilisez la serviette dans votre autre main pour essuyer les gouttes.
Article qui pourrait vous intéresser :  Que signifie "nouveau monde" dans l'univers du vin ?

Laisser un commentaire